Pr. Mohammed ABOUSSALAH

Pr. Mohammed ABOUSSALAH

Pr. Mohammed ABOUSSALAH

Secretary General of the Ministry of National Education, Vocational Training and Higher Education of Morocco

Secretary General of the Ministry of National Education, Vocational Training and Higher Education of Morocco

Keynote Abstract: Développement d’un système d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur marocain

L’assurance qualité constitue un enjeu stratégique majeur et est devenu un impératif incontournable pour le succès de tout établissement d’enseignement supérieur. Elle permet de garantir la qualité durable de l’enseignement et de la recherche, d’améliorer l’efficacité des institutions, d’augmenter leur crédibilité à l’intérieur comme à l’extérieur du monde académique et d’asseoir l’autonomie croissante des établissements sur des bases solides.

La Qualité de l’enseignement supérieur se trouve au cœur de la politique tracée pour l’enseignement supérieur dans notre pays et ce depuis le lancement de la réforme de ce secteur initiée en 2000. Aujourd’hui, elle représente un axe principal de la vision stratégique de la réforme 2015-2030 pour une école de l’équité, de la qualité et de la promotion, vision développée par le Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation, et de la Recherche Scientifique et qui a pour finalité d’asseoir une École nouvelle portée par trois grands fondements : l’équité et l’égalité des chances, la qualité pour tous et la promotion de l’individu et la société.

Cette Vision a été déclinée, pour le secteur de l’enseignement supérieur marocain, en un Plan Stratégique 2015-2030 développé par le Secrétariat d’Etat Chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Ce plan stratégique structuré autour de 4 axes, a consacré l’axe 2 au rehaussement de la qualité pour améliorer les outputs de l’enseignement supérieur et les adapter aux exigences du développement et du marché du travail. Cet axe prévoit le renforcement du système national d’assurance qualité, à travers les actions suivantes :

  • Poursuivre l’opérationnalisation des missions de l’Agence Nationale d’Evaluation et d’Assurance Qualité de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (ANEAQ) créée en 2014 : démarrage de l’évaluation institutionnelle après l’évaluation des formations lancée en 2017;
  • Continuer la mise en place des structures universitaires d’assurance qualité ;
  • Elaborer les référentiels et les procédures d’évaluation interne et externe ;
  • Poursuivre la formation des ressources humaines dans ce domaine.

Afin de répondre aux objectifs relatifs à l’assurance qualité développés au niveau des différentes réformes de l’enseignement supérieur marocain, l’évaluation a constitué le mécanisme de l’assurance qualité le plus largement utilisé. La pratique de l’évaluation permet l’émergence d’un système d’enseignement supérieur de qualité basé sur la compétition, la différenciation, la diversification et la régulation.

Ainsi, le système d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur marocain prévoit 3 types d’évaluations :

  • Évaluation du système dans sa globalité et de façon régulière.
  • Évaluation institutionnelle des établissements d’enseignement supérieur.
  • Évaluation des programmes de formation en particulier en vue de l’accréditation.

Plusieurs opérations d’évaluation ont été menées dans ce cadre, on peut citer notamment:

  • Opérations de Sensibilisation et de Communication sur l’Evaluation ;
  • Evaluation des Licences Appliquées
  • Evaluation et accréditation des UFR dans le cadre de la réforme du doctorat de 1997 ;
  • Mise en place d’un mécanisme d’évaluation/accréditation des filières de formation depuis 2003 pour les filières de l’enseignement supérieur public et en 2011 pour le secteur privé.
  • Opérations pilotes d’évaluation institutionnelle de certaines universités publiques dans le cadre de projets de coopération (exp TEMPUS, ERASMUS+, ..)
International Conference on Education Quality